Articles avec #structure bois etage tag

Publié le 4 Juillet 2013

Bonjour à tous,

 

Notre étude plancher chauffant étant quasiment prête, nous terminons les dernières "bricoles" avant la pose de ce plancher. Le tant attendu emménagement approche à grands pas !!!

 

Tout d'abord, le mur séparant la cuisine du garage a bien évolué. Nous avons posé la deuxième couche d'isolant (40mm) de manière croisée, ce qui porte à 140mm de laine de bois l'isolation garage/maison. Pour cela, nous avons fixé des tasseaux perpendiculairement et coincé la laine dedans :

20130612-IMG_8884-1.jpg

On peut remarquer sur la gauche un espace laissé en attente. Nous n'avions alors pas encore trouvé d'évier d'occasion pour le garage et cela avait un impact sur le positionnement du robinet correspondant !

 

Puis nous avons fait passé les tuyaux de départ et retour d'eau de pluie par le haut :

20130612-IMG_8890-7.jpg

Un de ces tuyaux part de l'alimentation principale en eau de ville pour fournir un appoint au groupe "eau de pluie" en cas de cuve vide. L'autre tuyau est un départ du groupe "eau de pluie" vers des points d'utilisation (WC, machine à laver, robinet extérieur).

 

Nous avons ensuite agrafé des bandes de pare-vapeur pour protéger l'isolant. Nous avons laissé au moins 10 cm de recouvrement entre les bandes, comme préconisé et avons scotché soigneusement le tout :

20130614-IMG_8899-16.jpg

 

Il ne nous restait alors plus qu'à plaquer cette zone. Les plaques n'ont pas besoin d'aller jusqu'en haut puisque nous réalisons un coffrage esthétique sur la partie supérieure :

20130615-IMG_8903-20.jpg

Comme partout dans la grange, nous avons choisi de ne pas mettre en contact plâtre et murs en pierre, pour 2 raisons. La première est d'éviter un éventuel transfert d'humidité, le plâtre n'aimant pas du tout cela, même si les murs de la grange sont très sains. La seconde est d'ordre esthétique : la finition est parfaitement droite, propre, nous n'aimons pas la "trop souvent vue" tentative de bouchage à l'enduit jamais très propre. L'étanchéité est préservée, derrière les plaques de plâtre.

 

Dans la foulée, nous avons posé les bandes et enduit les plaques. Maeva est ensuite venue en renfort pour installer l'armature du coffrage fabriquée au sol :

20130623-IMG_8916-27.jpg

 

Après avoir solidement fixé la partie supérieure, nous avons ajouté la partie inférieure :

20130623-IMG_8921-32.jpg

20130623-IMG_8922-33.jpg

Pourquoi avoir choisi de réaliser une armature en bois plutôt qu'en rails galvanisés ? Pour une question de solidité d'abord : j'ai davantage confiance dans la fixation vis dans bois plutôt que dans le sertissage des montants galvanisés. Pour une raisons de confort de travail également. Je préfère découper et manipuler le bois plutôt que les rails très coupants.

 

L'armature en place, Maeva est allée à la découpe du placo, me confiant la pose. Tout s'est enchaîné très vite. D'abord la partie inférieure :

20130623-IMG_8926-37.jpg

 

Puis très vite, la partie supérieure :

20130623-IMG_8930-41.jpg

 

Quelques joints plus tard, réalisés à tour de rôle, et l'affaire est classée :

20130629-IMG_8941-51.jpg

 

La cloison cuisine/garage est maintenant terminée. Reste à poncer et à peindre. Un grand merci à Maeva pour son aide et sa motivation ! Nous nous approchons un peu plus de ce que j'ai dessiné sur SketchUp. Le but est de donner une impression d'intégration et d'encastrement totales pour les meubles hauts de la cuisine :

20130704-IMG_8945-1.jpg

 

cuisine.jpg

 

Parmi les autres bricoles terminées, l'isolation de la cloison garage/maison derrière les WC a posé quelques soucis de contorsion. Mélanie a ainsi pu tester sa corpulence et sa claustrophobie et a fixé tasseaux et laine de bois au fond de cet espace restreint :

20130612-IMG_8892-9.jpg

 

Dans le cellier, l'aménagement ergonomique des rangements intégrés est également terminé. Un grand merci à Gérard, venu m'assister dans la conception puis la création de la planche à repasser intégrée. C'est fait, et ça fonctionne. Ca sera vraiment pratique ! Photos en action quand tout sera peint. Pour le moment, on distingue sur la gauche de la photo l'emplacement pour la planche à repasser, avec une profondeur supplémentaire pour placer le fer :

20130620-IMG_8906-23.jpg

 

Pour finir, petite création personnelle en deux temps trois mouvements et avec des matériaux de récupération s'il-vous-plaît. Nous avons acheté un évier ancien en céramique pour le garage. J'ai donc fabriqué un meuble à mettre dessous, composé d'un reste de plan de travail de cuisine en hêtre (j'avais à l'époque découpé l'emplacement de l'évier et conservé le morceau de bois), et de morceaux de poutres en I utilisées pour réaliser la grande structure :

20130620-IMG_8907-24.jpg

Et voilà, un meuble gratuit, fonctionnel et pas si moche que ça une fois poncé. J'en suis satisfait ! Il ne reste qu'à le placer dans le garage sous le robinet mural. Vous remarquerez la forme inhabituelle du support en hêtre : il a fallu improviser à partir de la chute ovale !

 

Voilà les dernières bricoles accomplies. Reste maintenant essentiellement à poncer et à peindre avant de poser le plancher chauffant.

 

ET ENFIN, GROSSE NOUVELLE : LE MOBILHOME EST EN VENTE DEPUIS AUJOURD'HUI. SI VOUS ETES DANS LES ENVIRONS ET CHERCHEZ UN LOGEMENT PROVISOIRE LE TEMPS DE VOS TRAVAUX, ON PEUT S'ENTENDRE !

20120527-P1180636-111.jpg

Lien vers l'annonce : http://www.leboncoin.fr/caravaning/510347809.htm?ca=2_s

 

Pour info, l'argent servira à financer une bonne partie de la cuisine. A votre bon coeur ! Notre dépendance au mobilhome s'achève, le jour de l'indépendance est presque arrivé...

 

A suivre...

Voir les commentaires

Rédigé par BG & Mélanie

Publié dans #Structure bois étage

Publié le 4 Juin 2013

Bonjour à tous,

 

Nous avons prévu d'emménager dans la grange mi-août 2013, et on y croit !

 

Après deux bonnes semaines de séjour randonnée qui nous ont bien ressourcés :

Reunion-1.jpg

 

Reunion-1-2.jpg

 

... Nous avons repris doucement les travaux.

 

Tout d'abord, nous avons bien avancé les enduits de plâtre : la quasi totalité des bandes est posée, parfois même la deuxième couche a été appliquée. Il nous reste donc à poncer et à appliquer une sous-couche de peinture.

De plus, les tuyaux d'alimentation de plomberie ont été passés dans les cloisons. Ils sont en PER, et comprennent 3 réseaux : eau froide, eau chaude, et eau de pluie (pour une future cuve enterrée). Voici l'état de la cuisine aujourd'hui :

20130601-IMG_8876-2.jpg

 

Nous pouvons donc commencer à placer la deuxième couche d'isolant (40mm) croisée, ainsi que les plaques de plâtre restantes. Nous nous approchons ainsi de l'installation du plancher chauffant. A ce propos, l'étude est toujours en cours.

 

Nous avons finalement trouvé la solution pour le branchement de notre VMC : c'était plus simple que prévu. Notre VMC étant un modèle hygroréglable, il n'y a pas de commande de changement de vitesse. Celle-ci varie selon l'humidité automatiquement. Il faut donc raccorder la VMC au tableau électrique via un circuit spécialisé en 3x1,5. Notre bouche de cuisine est alimentée par des piles, et reliée à un interrupteur placé dans la cuisine, qui permet d'ouvrir davantage le clapet à des moments choisis. Pour résumer, 2 montages électriques distincts : un pour la VMC, l'autre pour la bouche cuisine.

 

Enfin, nous avons créé des rangements intégrés dans notre buanderie. Avec montants bois, planches en MDF, et plaques de plâtre, six casiers ont été construits, et autant de bacs à linge trouveront leur place, pour trier directement le linge sale :

20130601-IMG_8881-7.jpg

 

Sur l'autre extrêmité du même mur (celui qui est sous l'escalier), nous avons installé un compartiment encastré pour congélateur :

20130601-IMG_8882-8.jpg

 

Enfin, dans l'étroit espace qui reste entre ces deux rangements intégrés, j'avais pour idée de réaliser une planche à repasser escamotable avec fer intégré. Mais j'ai quelques soucis de dimensions, donc c'est encore à l'état de réflexion.

 

Voilà, moins spectaculaire que parfois, mais nous nous approchons doucement mais sûrement de la pose du plancher chauffant. Cela impliquera que tout le reste soit fini (ou presque).

 

A suivre...

Voir les commentaires

Rédigé par BG & Mélanie

Publié dans #Structure bois étage

Publié le 14 Mars 2013

Bonjour à tous,

 

Deux semaines de congés, deux semaines de travaux ! Nous sommes satisfaits des dernières avancées, et fiers de vous les présenter maintenant !

 

Pour commencer, nous avons terminé la cloison du garage. Nous avons d'abord installé la porte isolée :20130221-IMG_0004-2.jpg

 

Puis nous avons testé la précision de notre nouvelle scie circulaire plongeante pour terminer le contreventement en OSB. Finition impeccable au rendez-vous, quel outil formidable !

20130227-IMG_0012-5.jpg

 

Par la suite, nous avons terminé de monter les cloisons du rez-de-chaussée : celles des WC et du cellier, avec les 2 portes associées (modèles identiques à celles de la chambre d'hôte). Voici la vue depuis le garage :

20130309-IMG_4296-14.jpg

Et depuis la cuisine :

20130309-IMG_4293-11.jpg

 

Quelques jours plus tard, PAG est venu en renfort pour :

- réaliser une saignée dans la dalle béton, afin d'amener une gaine électrique pour le futur îlot de cuisine. Cela nous a pris environ 1h à deux (un à la disqueuse, l'autre au perforateur), mortier inclus.

 

- débarrasser la cuisine du bois destiné à l'étage : environ 60 montants de 45x95 en 5m10 à monter

 

- débarrasser la cuisine du bois récupéré dans la grange : nous l'avons trié et stocké dans le garage. Ce dernier est à présent à peu près rangé. Ca fait un bel espace, je suis ravi et j'ai hâte de pouvoir aménager mon atelier :

20130314-IMG_4316-15.jpg

 

- poser les rails et installer le plafond de la cuisine. Vous noterez la manière dont nous avons rattrapé le niveau du plafond : des morceaux de poutres en I fixés tous les mètres, et des suspentes attachées dessus. Ainsi, les rails sont, au millimètre près, au niveau des poutres en I du bureau :

20130305-IMG_7855-1.jpg

Remarquez l'effort inconsidéré de PAG pendant que je m'attarde à placer les 30 vis par plaque !

Blague à part, nous avons enchaîné à un rythme d'environ 3 plaques de l'heure. Le lève-plaque a fatigué, mais qu'est-ce que c'est pratique !

20130305-IMG_7901-1.jpg

 

Entre les fourrures (rails) et le montage des plaques, 2 demi-journées ont été nécessaires, mais le résultat est impeccable :

20130305-IMG_0022-12.jpg

On peut apercevoir la saignée rebouchée, derrière le lève-plaques, le vide créé par le rangement du bois, et ce magnifique plafond qui culmine à 3,50m du sol !

 

Enfin, toujours avec PAG, nous avons conçu et installé un support de vidéoprojecteur pour la chambre d'hôte. Nous avons retenu l'idée de PAG : un morceau de poutre en I a été vissé contre les montants en bois du mur, puis recouvert de plaques de plâtre, enduit, poncé et peint :

20130314-IMG_4302-1.jpg

 

Puis nous avons monté l'échafaudage dans le séjour débarrassé, afin de pouvoir peindre les rampants, poncés depuis un moment... Cela a permis à PAG d'aller toucher le faîtage, à 9m50 du sol :

20130309-IMG_4285-3.jpg

 

Pour terminer, avant de repartir, PAG m'a proposé d'aller à la déchetterie, afin de terminer le travail de rangement de la grange. Nous avons alors connu une nouvelle expérience : se faire doubler par une roue de la remorque... Blague à part, n'ayant pas de roue de secours et ne pouvant remonter la roue libertine, nous avons perdu une journée complète à trouver une solution !

En tout cas, un immense merci à PAG pour ce gros coup de main et de motivation !

 

PAG reparti, Mélanie et moi avons fignolé le ponçage des rampants du séjour, puis nous les avons peints à la sous-couche, et enfin à la monocouche de finition. Cela a pris 2 demi-journées, et le résultat est éclatant : la grange est encore plus lumineuse !

20130314-IMG_4305-4.jpg

 

Cette partie s'harmonise maintenant parfaitement avec les deux premières parties peintes il y a plus d'un an :

20130314-IMG_4308-7.jpg

 

Mon ami Greg est également venu en renfort une demi-journée, pour commencer à placer les gaines électriques dans les cloisons. C'est avec lui que j'ai fait ma deuxième nouvelle expérience : passer à travers un plafond en plaque de plâtre ! En perçant la première solive afin d'y faire passer la première gaine, j'ai placé tout mon poids sur la perceuse sans fil. Lorsque la mèche est passé à travers le bois, je suis parti en avant, j'ai été déséquilibré, et j'ai posé un genou sur le plafond en plaques de plâtre. ERREUR ! Celui-ci a immédiatement cédé et deux plaques sont tombées sous mes pieds. Je me suis tant bien que mal rattrapé et malgré quelques écorchures et une heure perdue à recouper et remplacer les plaques, on peut utiliser la formule usuelle : plus de peur que de mal ! Ca fait drôle quand même.

La suite de la matinée a été beaucoup plus productive : tous les circuits spécialisés et la majorité des circuits de prises de courant ont été passés. Quelques photos du résultat :

20130314-IMG_4312-11.jpg

20130314-IMG_4313-12.jpg

20130314-IMG_4314-13.jpg

Etape certes moins spectaculaire que le montage structurel, mais bien plus chronophage... Merci beaucoup à Greg pour le coup de main !

 

Pour finir, je me suis attaqué à la pose des WC du rez-de-chaussée. Au programme, montage de l'ossature, fixation du bâti et raccordement de l'évacuation :

20130314-IMG_4319-18.jpg

 

C'est fini pour aujourd'hui, les photos ont été prises ce matin et j'ai encore avancé un peu, mais ce sera pour le prochaine article. Un peu de suspense donc ! Vous découvrirez d'ailleurs comment recycler de manière originale une vieiile porte de grange.

 

A suivre...

Voir les commentaires

Rédigé par BG & Mélanie

Publié dans #Structure bois étage