Articles avec #rejointoyage interieur tag

Publié le 11 Novembre 2011

Bonjour à tous,

 

Ca y est, l'armistice est signé, le combat terminé. Nous avons traversé cette dure et longue épreuve et en sortons victorieux. Quelques pertes sont à déplorer : une bonne dizaine de brosses métalliques et une paire de gants n'auront pas survécu à la bataille. La motivation, elle, reste intacte. Nous l'avons précautionneusement protégée, en lui accordant bon nombre de permissions. La stratégie a payé : ainsi, c'est toujours vaillants et reposés que nous avons gagné du terrain, petit à petit, jusqu'à envahir la totalité du territoire adverse. Le rejointoyage est achevé.

 

photos-grange-2-1104-16.jpg

 

photos-grange-2-1108-17.jpg

 

photos-grange-2-1120-22.jpg

 

photos-grange-2-1129-27.jpg

Nous avons choisi de faire une finition talochée sous la fenêtre de la cuisine, l'effet est sympa !

 

photos-grange-2-1136-29.jpg

 

photos-grange-2 1138-31

 

Bilan du rejointoyage en quelques chiffres :

- 200 m2 de surface rejointoyée

- 8 mois de travail (3 mois pour casser les joints autour de chaque pierre, 1 mois pour refaire l'arase et préparer les murs, 4 mois pour rejointoyer)

- 122 sacs de 25 kg de mortier PRB Belle époque utilisés, soit 3 tonnes

- 1000 euros environ pour l'achat du mortier

- 300 euros environ pour l'achat des outils de pose (hors échafaudage !) : marteau burineur, bétonnière, auge, seaux, brosses, gants, Point Master...

- 6300 euros économisés, au minimum, par rapport au travail d'un professionnel qui nous demandait au moins 7600 euros

 

Bilan du Point Master :

C'est un outil que nous recommandons vivement. Sans lui, et malgré le peu de crédit accordé par les professionnels, nous aurions passé presque le double de temps, et gaspillé davantage de mortier. Avec du recul, en travaillant à deux, il aurait fallu avoir deux outils : l'un d'entre nous aurait rempli les Point Master pendant que l'autre les aurait vidés. Il n'y aurait ainsi pas eu de coupure, mais également pas de répit pour les bras. Nous aurons encore d'autres occasions de nous servir de cet outil, pour les joints de carrelage notamment.

 

A présent, nous allons poncer les bandes de placo sur les rampants, brosser la charpente, puis appliquer sous-couche et peinture. Nous testerons un outil récemment acquis, la ponceuse girafe, reliée à un aspirateur :

41GzyEWUbzL.jpg

Celle-ci devrait nous permettre de travailler plus rapidement et de limiter la poussière.

 

A suivre...

Voir les commentaires

Rédigé par BG & Mélanie

Publié dans #Rejointoyage intérieur

Publié le 6 Novembre 2011

Bonjour à tous,

 

Nous venons de terminer le rejontoyage intérieur de la grange. ENFIN ! Avant de poster quelques photos du résultat final, nous devons nettoyer intégralement le chantier. Le présent article est donc un tutoriel détaillé à destination de toute personne sans expérience, mais néanmoins désireuse de rejointoyer un mur en pierres. Après 200 m2 d'entraînement, nous estimons être aptes à former quiconque pour cette tâche !

 

Matériel nécessaire :

photos-grange-2-1075.jpg

- Une bétonnière, la moins chère a fait l'affaire pour nous

- Des sacs de mortier de type PRB Belle époque (pour éviter les erreurs de mélange)

- Une grande auge en plastique

- Un pulvérisateur

- Des truelles assez fines

- Le fameux Point Master, sorte d'énorme seringue à mortier

- Des brosses métalliques de différentes tailles

- Une brosse de type "chiendent"

- Une paire de gants en plastique car la chaux est très irritante

- De l'eau

 

1.Ouvrir délicatement un sac de mortier, par le haut :

photos-grange-2 1076

 

2. Verser le contenu du sac dans la bétonnière, en une seule fois :

photos-grange-2-1077.jpg

 

3. Mettre en marche la bétonnière et arroser copieusement avec le tuyau d'arrosage :

photos-grange-2-1060-1.jpg

ATTENTION : ne jamais passer la main dans la bétonnière si celle-ci est en marche : votre bras ne l'arrêterait pas...

 

4. Lorsque la consistance prend la forme d'une gros paquet homogène mais pas trop liquide, qui retombe d'un bloc dans la bétonnière, c'est prêt. Verser alors le mélange dans l'auge :

photos-grange-2-1064-5.jpg

Partez du principe qu'il vaut mieux que le mélange soit trop sec plutôt que trop liquide : il est toujours plus simple de rajouter un peu d'eau dans l'auge avec le pulvérisateur, plutôt que de travailler avec un mortier qui coule...

 

5. Ne pas oublier de bien rincer la bétonnière au jet puissant, afin d'enlever tout résidu de mortier :

photos-grange-2-1091-30.jpg

 

6. Acheminer l'auge jusqu'au lieu de rejointoyage. Saisir alors le pulvérisateur et pomper énergiquement :

photos-grange-2-1066-7.jpg

 

7. Arroser copieusement les joints ouverts du mur à rejointoyer. Cela améliore l'adhérence du mortier et ralentit la prise :

photos-grange-2-1070-9.jpg

 

8. Charger aux 4/5èmes le Point Master, grâce à une petite truelle, en faisant tomber le mortier par paquet :

photos-grange-2-1075-14.jpg

 

9. Garnir grossièrement les joints, en poussant avec la main, tout en avançant. La technique s'acquiert avec le temps :

photos-grange-2-1080-19.jpg

 

10. Répéter les étapes 8 et 9 jusqu'à ce que l'auge soit vide. Répéter alors les étapes 1 à 5 pour la remplir de nouveau.

 

11. Lorsque toute la partie de mur est enduite (pas plus de 3 sacs par jour), nettoyer les outils pour laisser le mortier prendre légérement :

photos-grange-2-1087-26.jpg

 

12. Revenir ensuite et tâter avec le doigt les premiers joints posés : s'ils ont un peu durci, tasser avec une petite truelle, afin de bien faire rentrer le mortier jusqu'au fond et éviter les trous lors de la phase brossage :

photos-grange-2-1099-38.jpg

photos-grange-2-1107-44.jpg

Lors de cette étape, il est possible de récupérer un peu d'excédent de mortier. Le mettre alors de côté pour combler les petits trous qui pourraient apparaître lors de la phase de brossage.

 

13. C'est l'heure de la pause ! Selon la température ambiante, il faut laisser plus ou moins de temps au mortier de durcir suffisamment pour être brossé. Prendre alors deux chaises longues et profiter du soleil périgourdin dans le jardin :

photos-grange-2-9773.jpg

En été, lorsque nous avions posé 3 sacs, nous pouvions directement brosser le premier. Début novembre, il fallait attendre environ 2 à 3 heures pour que le mortier soit "à point". Quelques tests sont possibles pour savoir si le mortier est prêt ou non :

- appuyer avec le doigt : il ne doit y avoir quasiment aucune marque et le mortier doit sembler déjà très dur

- commencer à brosser : si le mortier colle encore et adhère à la brosse, c'est trop tôt

 

14. Ranger les chaises longues, remettre les gants et brosser les joints, selon la finition choisie. Pour notre part, nous avons décidé de faire ressortir l'arête des pierres, et donc de brosser jusqu'à ce que la pierre se dégage. Un petit coup de brosse sur chaque arête la met en valeur :

photos-grange-2-1110-47.jpg

Il se peut parfois que des trous apparaissent, ou que le mortier paraisse fragile à certains endroits. Tasser alors avec le doigt et combler le trou avec du mortier récupéré à l'étape 12.

 

15. En guise de finition, repasser rapidement partout avec une brosse chiendent : elle enlèvera la poussière de joint accumulée sur les pierres lors du brossage métallique :

photos-grange-2-1114-51.jpg

 

16. C'est terminé ! Prendre un peu de recul pour admirer le travail du jour et gagner en satisfaction ! Quelques heures ou jours (en fonction de la température ambiante) plus tard, le mortier est sec : la couleur est uniforme, le résultat impeccable :

photos-grange-2-0670.jpg

 

Bon courage à toutes et à tous !

 

Prochain article incessamment sous peu, avec les photos de l'intégralité de la grange rejointoyée et le bilan de cette étape.

 

A suivre...

Voir les commentaires

Rédigé par BG & Mélanie

Publié dans #Rejointoyage intérieur

Publié le 11 Août 2011

Bonjour à tous,

 

C'est plutôt épuisés que nous stoppons les travaux pour cet été 2011, assez loin de l'objectif que l'on avait fixé :

- les bandes de placo sont terminées sur la partie visée, mais nous n'avons pas encore poncé ni peint.

- le rejointoyage est avancé à la moitié environ (100m2) de la surface visée (mur Ouest fait complétement, pignon Sud presque à moitié)

 

Nous partons à présent en voyage, pour souffler un peu et couper du monde des travaux. Nous reprendrons dès notre retour le soir après le travail, pour achever cela au plus vite.

 

Quelques photos pour illustrer ces quelques lignes :

20110811-IMG_0671.jpg

20110811-IMG_0670.jpg

20110811-IMG_0669.jpg

20110811-IMG_0667.jpg

 

Voilà notre avancement. Le résultat nous satisfait pleinement, nous sommes juste un peu déçus de ne pas avoir achevé le rejointoyage. En contrepartie, le garage est bien rangé et l'étagère à outils fonctionnelle !

20110811-IMG_0662.jpg

 

Encore une fois, nous remercions chaleureusement tous les internautes qui visitent notre blog, et nous laissent parfois des messages d'encouragement très touchants !

 

Nous revenons très vite pour de nouvelles aventures : mortier, plâtre, peinture et béton !

 

A suivre...

Voir les commentaires

Rédigé par BG & Mélanie

Publié dans #Rejointoyage intérieur