070 - On tient les délais !

Publié le 15 Février 2013

Bonjour à tous,

 

L'objectif d'emménagement pour l'été 2013 semble encore possible à atteindre. Les étapes s'enchaînent et ça se voit. Bénéficiant de notre expérience sur la première structure, nous avançons plus vite, et travaillons de manière plus optimale.

 

Grâce à un élan donné par Tibo, venu donner un bon coup de main, nous avons contreventé les ossatures le nécessitant. Les plaques d'OSB de 9mm étaient relativement grandes, donc nous nous sommes vus rapidement avancer :

20130201-IMG_4249-1.jpg

 

Nous avons également posé les poutres en I du grenier. En effet, nul besoin d'avoir 3,80m dans le cellier et dans les WC. Un espace de rangement d'une quinzaine de m2 a donc été créé, avec une hauteur d'environ 1m10. Le plus difficile a été d'installer, à 2, le plafond du grenier, en passant les plaques de plâtre entre les solives et en les maintenant avec la tête ou les mains pendant que l'autre vissait... Heureusement que la surface à couvrir était relativement faible :

20130201-IMG_4251-3-copie-1.jpg

 

Toujours avec l'aide de Tibo, nous avons monté l'escalier escamotable pour accéder au grenier. Au programme : renforcement des poutres en I et création de la trémie, puis mise en place et vissage du cadre, et enfin montage de l'escalier et tension des ressorts (difficile). Un grand merci à Tibo ! J'ai continué seul, grâce à mon jouet le lève-plaque, à monter le plafond du cellier et des WC :

20130213-IMG_4267-10-copie-1.jpg

20130213-IMG_4268-11-copie-1.jpg

20130213-IMG_4269-12.jpg

 

Nous avons donc maintenant un espace permettant de ranger des affaires qui servent peu. On a déjà commencé à le remplir, même si le platelage en OSB n'est pas posé (je dois encore faire passer les gaines et conduits dans le solivage) :

20130213-IMG_4272-15.jpg

 

Sur cette photo, on se rend bien compte de la répartition de la hauteur entre cellier et grenier :

20130213-IMG_4270-13.jpg

 

Pour finir, Maman est venue nous donner un coup de main : nous avons d'abord plaqué un mur contreventé. Ca va très vite et ça donne tout de suite une impression de presque fini (au moins sur ce mur). Nous avons pu nous permettre de poser ces plaques puisque nous passerons les gaines et conduits de l'autre côté de la cloison :

20130213-IMG_4253-5.jpg

 

Enfin, profitant d'un jour de grève au boulot, j'ai posé avec ma mère la plus grosse partie du plafond du garage. Etant donné qu'il culmine à 3,80m et que la hauteur du lève-plaque est de 3m maximum, nous avons dû inventer un système avec l'échafaudage et quelques sangles. Cela a bien fonctionné, et au bout de la journée, nous avions posé les 10 plaques nécessaires. Merci Maman ! :

20130213-IMG_4280-20.jpg

20130213-IMG_4275-18.jpg

 

Voilà où nous en sommes pour le moment. Nous devons finir de contreventer la cloison du garage, mais pour cela, nous attendons de recevoir la porte isolée qui sera installée entre le garage et le reste de la maison. Il nous faut donc les dimensions exactes de cette dernière afin de terminer l'ossature (à droite sur la dernière photo) et de pouvoir contreventer en OSB.

 

Prochaines étapes :

- commande des matériaux isolants (laine de bois et peut-être ouate de cellulose)

- achèvement de la cloison du garage et du contreventement associé

- pose des dernières cloisons du bas (cellier et WC)

- pose des portes intérieures

- isolation des cloisons

- passages des gaines et conduits

- montage des plaques de plâtre

- finition

 

A suivre...

Rédigé par BG & Mélanie

Publié dans #Structure bois étage

Commenter cet article

Martin 12/03/2013 16:19


Waouh que de boulot ! Je suis votre blog depuis un petit moment déjà et l'avancée des travaux est impressionante. Je suis bien placé pour dire ça, je termine en ce moment même les travaux de
rénovation de ma petite maison. Je me situe à un niveau plus modeste que le votre je dois admettre mais si l'envie vous prend, n'hésitez pas à venir visiter mon blog !


Bonne continuation.


Martin

Jonathan D. 07/03/2013 00:48


Nouveau commentaire (je vous en avais laissé un tout à l'heure dans le post concernant le jointoiement des
façades)... Au départ, j'étais tombé sur votre blog, justement en cherchant des astuces pour le jointoiement... Et puis sur la fin de soirée, je me suis décidé à entamer la lecture de vos
premières années face au chantier de votre vie... Arrivé au 3/4, je suis particulièrement touché par votre dévouement à VOTRE maison pour la simple et bonne raison que l'histoire nouvelle que
vous êtes en train de donner à cette bâtisse correspond peu ou prou à la maison que j'habite.


 


En effet, en 1967, mon grand-père, en sa 54ème année, s'est lancé dans le projet de sa vie: retaper un
corps de ferme en ruine de 475m² au sol (dont une grange ouverte (sans palier) de 180m²) comprenant deux étages + RDC... Quand je vois les photos de votre grange au départ, cela correspond
exactement à ce que mon grand-père et mon père m'avaient décrit (ils n'ont hélas fait que peu de photos de l'ensemble des travaux, la vieille péloche n'incitant pas à flashouiller dans tout les
sens comme notre génération peut le faire avec le numérique): du vieux foin à tous les étages, des planchers pourris, des écuries remplies de fumier, des bâtiments pour cochons à faire tomber, un
terrain (de 2000m²) à remettre complètement à niveau à coup de bulldozer et de murs de soutènement... Bref, tout était à casser et à restaurer dans les règles... Vingt ans plus tard, après des
milliers d'heures à charrier des tonnes et des tonnes de gravas, à maçonner, à remplacer des poutres, à percer des ouvertures (et à en reboucher d'autres), à refaire les planchers, à couler des
10aines de m² de dalles, à créer des volumes inexistants, à remonter une demi-façade (effondrée lors d'une tempête qui avait arraché la vieille toiture d'origine et fait bougé l'imposante
charpente de la partie grange entraînant donc l'effondrement partiel d'une façade), à passer des centaines (voire des milliers) de mètres de tubes électriques (et les fils qui vont avec), d'eau,
de chauffage, à enduire, à carreler, à peindre, à terrasser au bulldozer et à la pioche, à planter... la maison (et ses actuels 450m² habitables hors greniers et grange) et le terrain étaient
finis (pour mon grand-père en tout cas qui jugeait cela bien suffisant car il y a encore de nombreuses choses à faire ou qui peuvent -avec de l'imagination et du courage- encore être faites). Et
bien sûr, comme vous, hormis quelques gros travaux lourds et difficiles à entreprendre soi-même (genre la toiture), tout a été fait par mon grand-père, ma grand-mère, mon père et avec le concours
parfois de membres de la famille, d'un maçon ou d'un menuisier (ou d'un agriculteur du village). Et presque 50 ans après, étant à bientôt 30 ans le seul descendant restant de mon grand-père, j'ai
le plaisir et l'honneur d'avoir reprit le flambeau (car il y a encore plein de petites choses que mon grand-père n'avait pas terminées et que je souhaite aussi exploiter tous les beaux volumes
encore peu ou pas exploités).


Bref, tout ça pour dire que je mesure pleinement l'ampleur du travail et des sacrifices que vous faites
pour cette belle maison qui est la vôtre!!! Encore une fois, un tel engagement, c'est le projet d'une vie (et aussi de la vie d'un couple!!... et sûrement de votre famille future...)!! Bravo pour
le travail déjà accompli!! Et (très) bon courage pour la suite de cette aventure!!!


Cordialement,


Jonathan

BG & Mélanie 07/03/2013 23:35



Message touchant de partage d'expérience. Il est vrai qu'un tel projet implique beaucoup de sacrifices, mais il apporte tellement de satisfaction, de joie, de bonheur, d'admiration personnelle,
que nous le referions si c'était à refaire. Je vous souhaite bien du courage pour continuer ce que vos ancêtres ont commencé. Je suis peut-être le grand-père dont vous parlez... ou alors j'aurai
terminé de mon vivant ce plus petit projet !


A bientôt,



RENAUD 03/03/2013 18:22


Je viens de découvrir votre blog!


J'ai lu ça d'une traite, une vraie saga!! captivant. Bravo pour le travail accompli.


Je commence un projet similaire en nord Dordogne et j'ai retenu des choses interessantes qui me ferons gagner du temps.


Si vous voulez vous defaire de materiel qui ne vous servira plus faites le moi savoir.


Bon courage


Renaud 0676671316

BG & Mélanie 07/03/2013 23:25



Bonjour et merci pour votre intérêt pour notre projet,


Dites moi ce que vous recherchez en terme de matériel, je vous dirai si nous le vendons !


A bientôt et bon courage,



Benoit 23/02/2013 17:28


C'est un beau chantier.


Je vous souhaite du courage et je suis sûre que vous emménagerez à temps!

Marie-Alice 17/02/2013 15:05


Je vous laisse aussi mon petit commentaire pour vous féliciter !


Je suis certaine que vous tiendrais les délais !J'imagine que vous avez du faire pas mal de sacrifices pendant ces 4 ans mais franchement le resultat est magnifique !


Courage pour la dernière ligne droite !

Ludivine et Jérôme 16/02/2013 11:18


Très beau boulot, beaucoup de courage et de persévérance! Bravo!


Nous suivons votre chantier depuis peu, (qui est vraiment impressionnant, même pour nous qui sommes encore en plein dedans!), et nous sommes ravis de voir que d'autres personnes entreprennent
d'aussi belles choses.


De la part d'un autre couple d'autoconstructeurs quelque part en Normandie!