099 - L'étage : rampants et structure des cloisons

Publié le 19 Février 2017

Bonjour à tous,

Décidément, ça fait encore un petit moment que l'on n'a pas mis le blog à jour. Pas franchement la tête dans le guidon, alors on a attendu d'avoir quelques avancées notables !

Depuis la fin du rejointoyage, Mélanie a entrepris de réaliser les bandes de plâtre entre les plaques des panneaux de toiture. Un travail assez long car il y en a un paquet !

099 - L'étage : rampants et structure des cloisons
099 - L'étage : rampants et structure des cloisons
099 - L'étage : rampants et structure des cloisons

Difficile de vous montrer la réelle quantité. Il y a trois parties sur la hauteur de chaque rampant (entrecoupé des pannes de la charpente) et 4 parties entre fermes. Et comme la toiture a deux rampants, ça double la surface. En plus de ça, il y a également 7 Velux dont l'encadrement n'était pas fait. Jusqu'à présent, les couvreurs avaient découpé "à main levée" les plaques...

 

099 - L'étage : rampants et structure des cloisons

Résultat : les plaques de plâtre, moins tenues, ont gondolé et il a fallu trouver une méthode adaptée pour les redresser. Après en avoir cassé deux ou trois, nous avons finalement adopté la technique des serre-joints, pour ramener petit-à-petit les plaques vers les chevêtres.

099 - L'étage : rampants et structure des cloisons

Après ça, nous avons bourré d'isolant, vissé des tasseaux puis des morceaux de plaque de plâtre bien perpendiculaires. Et Mélanie a pu poser les bandes et enduire !

099 - L'étage : rampants et structure des cloisons

Nous avons constaté que les panneaux de toiture étaient assez mal conçus : l'isolant appuie sur les plaques de plâtre et les fait cintrer, entre chevrons. Nous avons longuement hésité à tout enduire, avec un couteau très large de 60 ou 80 cm pour retrouver une planéité parfaite. Finalement, nous optons pour atténuer au maximum sans tout enduire. Ca n'est pas si visible que ça, le jeu n'en vaut peut-être pas la chandelle...

Cependant, certaines parties étaient tellement bombées ou en mauvais état que nous avons décidé de les remplacer. Cela nous a permis de contrôler l'état de l'isolant derrière. Il est impeccable, n'a absolument pas bougé :

099 - L'étage : rampants et structure des cloisons

A la suite de la pose des bandes d'enduit, un long travail de ponçage a été nécessaire. Nous avons d'abord dégainé, confiants, notre ponceuse-girafe. Malheureusement, avec les plaques bombées, elle n'atteignait pas le milieu des bandes. Nous nous sommes donc résignés à utiliser notre machine orbitale, non télescopique, mais néanmoins reliée à un aspirateur.

Puis, sur ses temps de repos, Mélanie a peint la sous-couche sur 2 des 4 parties restantes. Ca éclaircit déjà franchement l'étage !

Les deux parties centrales apprêtées, nous avons pu commencer les structures des cloisons. Comme pour le début de la rénovation, nous utilisons des montants en bois de 45x95mm. C'est solide, rapide et non coupant, nous les préférons donc aux montants et rails habituels. Un mercredi après-midi, nous avons installé une première cloison :

099 - L'étage : rampants et structure des cloisons

Puis, en un week-end seulement, nous avons pris un bon rythme, jusqu'à épuiser notre stock de bois. En effet, achetée en même temps que la structure du bas et entreposée à l'étage quelques années, une bonne partie des montants a complètement vrillé... Toujours est-il que les pièces se sont dessinées petit à petit :

099 - L'étage : rampants et structure des cloisons
099 - L'étage : rampants et structure des cloisons
099 - L'étage : rampants et structure des cloisons
099 - L'étage : rampants et structure des cloisons

En attendant la nouvelle livraison de montants bois, prévue pour ce mardi 21 février, je continue les bandes d'enduit au-dessus de la future partie bureau.

099 - L'étage : rampants et structure des cloisons
099 - L'étage : rampants et structure des cloisons

Pour terminer, une petite vue depuis le salon, afin de percevoir plus facilement l'avancement et ce qu'il reste à faire :

099 - L'étage : rampants et structure des cloisons

Voilà les derniers travaux à la grange de Gabillou ! Actuellement en vacances, je vais en profiter pour avancer un maximum. Lorsque les matériaux arriveront, je :

- terminerai la structure bois des cloisons
- créerai la "mezzanine" de la chambre du fond
- commencerai à plaquer et isoler
- fabriquerai les 4 portes intérieures en chêne

 

Un beau programme !

 

A suivre... 

Rédigé par BG & Mélanie

Repost 0
Commenter cet article

Tracy 19/06/2017 16:55

Quel beau travail ! Bravo !

Maxime 12/04/2017 20:11

On dira ce qu'on veut, les charpentes apparentes, ça a quand même de la gueule !
C'est le genre de rénovation que l'on retrouve à la sortie en cas de revente du bien. Alors, je dis Bravo !

Ludovic Kuhn 10/04/2017 16:01

A quand la suite? J'ai hâte!

BG & Mélanie 10/04/2017 18:58

Ca arrive, ça arrive !

SJ Ttoiture 06/04/2017 18:16

Très belle charpente en bois! Bon courage pour les futurs travaux.

Klervi 31/03/2017 21:31

Félicitations pour vos travaux ! Les poutres sont vraiment magnifiques, avec la finition à la chaux, c’est vraiment très beau !

Merci aussi de partager votre expérience : nous avons acquis une vieille ferme avec une grande grange attenante avec l’idée de la rénover un jour (pour l’instant on en est encore dans la rénovation de la maison...) et votre dernier article avec les couts détaillés est très appréciable pour se donner une idée de budget.

Phoenix103 16/03/2017 12:17

Bonjour,
Projetant moi-même d'acquérir une grange, j'ai découvert sur votre blog il y a quelques jours.Je suis tombée en réelle admiration pour vous deux : quel courage, quelle patience, quelle imagination...
Le résultat est superbe.
Certains articles ont un peu tendance à me refroidir... Pas sûre de pouvoir mener mon projet à terme : tout petit budget, et pas autant d'amis ....
En tout cas, je vous souhaite bon courage pour tout ce qui vous reste à accomplir et espère que vous pourrez bientôt profiter pleinement de votre petit paradis.

Phoenix103 15/03/2017 14:02

Bonjour,

Projetant moi-même d'acquérir une grange à restaurer, je viens de découvrir votre blog et j'avoue être tombée en admiration devant votre courage, la quantité de travail abattu, et la beauté du résultat.... Je me prosterne
Par contre, ça a tendance à me refroidir... (tous petits moyens, et pas autant d'amis!!!!)
En attendant, je continue à faire défiler les pages pour voir l'avancement et vous souhaite un bon courage pour tout ce qui vous reste à accomplir et surtout de bien en profite une fois les travaux terminés

Phane5977 14/03/2017 16:29

Encore Bravo, beau travaux

Angelilie 06/03/2017 15:02

beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte et un enchantement.

diatta 28/02/2017 23:46

Bonsoir.

J'ai lu en quelques jours vos maintent plus de 10 ans de travaux.

Comme c'est impressionant.

Quelle aide apportée à ceux qui veulent se lancer, ceux qui obt l'idée, l'envie, le projet ...

J'ai deja parcouru de nombreux blogs mais la qualité de ce que vous faites et la coherence de ce projet enorme sont impressionants.

Bravo pour ce travail.

Et merci pour le partage.


Bon courage pour la "fin" des travaux.

Christophe 20/02/2017 10:36

Salut, je vois que vous avez construit les structures de cloisons en bois, première question : pourquoi pas en metal-stud (plus léger, plus sûr de la droiture des pans et moins cher selon moi)? Seconde question, ne faut-il pas mettre des pièces transversales entre les montants verticaux?

Beau boulot en tout cas.
Bon courage

BG & Mélanie 22/02/2017 13:24

Bonjour,
Comme expliqué dans l'article, nous préférons le bois car plus solide, plus agréable à manipuler (les montants fers sont coupants), et permettent d'encastrer beaucoup d'isolant. Je ne crois pas qu'il faille mettre des renforts supplémentaires entre les montants. C'est déjà bien rigide comme ça !
A bientôt,